Dans un article de l’Obs : http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/2460-tafta-union-europeenne-aurait-renonce-interdire.html

 

« Des travaux législatifs prévoyaient la prohibition de 31 pesticides contenant des perturbateurs endocriniens [… ils sont] repoussés à au moins fin 2016″

 

 

14016592

Sinon, on brûle directement nos ruches, on verse de l’acide dans les nappes phréatiques et on fait cadeau des cantines scolaires à Mac Donald’s. Au moins, le message sera clair et la « merditude des choses  » devient notre projet de civilisation officiel.