Un article relayé par « Décideurs en région » vous présente le travail de ces étudiants bretons, à suivre…

web tybee MEG BD

Depuis Charles Dadant au XIXe siècle peu d’innovations sont venues améliorer la ruche. Le travail de ces étudiants est une bonne piste pour le suivi des ruchers. Espérons que les capteurs auront un faible impact sur la vie des abeilles. En effet, certains chercheurs travaillent sur les ondes radios et leur impact comme facteur de désorientation des pollinisatrices.