Chers amis, membres actifs et adhérents d’Apis Sapiens,

Ci-joint le compte-rendu de l’Assemblée Générale d’Apis Sapiens (du 18-07-2015). Cette joyeuses réunion a été l’occasion de faire le bilan de la Fiest’abeilles et d’aborder le futur de l’association. L’essaim d’adhérents grandit un peu plus semaine après semaine. Pour plus d’infos, nous contacter à projet.apis.sapiens@gmail.com 

 

Assemblée Générale 18072015

 

Assemblée Générale Constitutive du 18 juillet 2015 : compte-rendu

Nombre de membres présents : 12

Nombre de membres représentés : 3

L’Assemblée générale ordinaire ne délibérant valablement que si au moins un des membres fondateurs est présent ou représenté, deux membres l’étant, le quorum pouvait valablement délibérer.

Liste de présence et inscription des nouveaux adhérents en annexes. (L’adhésion est fixée à 10 euros pour toute personne, à l’exception des mineurs, chômeurs et étudiants dont l’adhésion est fixée à 5 euros).

Ordre du jour :

-Bilan de la Fiest’abeilles ;

-Présentation des actions en cours et futures menées par l’association ;

-Présentation des statuts de l’association ;

-Présentation de la Charte éthique Apis Sapiens ;

-Débats et échanges quant aux perspectives de l’association ;

-Elections des membres du CA ;

La seance a débuté à 16h45 ;

Est désigné président de séance Catfish TOMEI ;

Est désigné secrétaire de séance Bertrand GUENE.

-Bilan de la Fiest’abeilles 

Le président fait le bilan de la Fiest’abeilles. Il rappelle la réussite de cet événement populaire, citoyen et convial : près de 1500 personnes sont venues assister à des concerts, spectacles et causeries tout en participant au marché de pays. Les retours dans la presse (joints en annexe) sont excellents. Sur le plan comptable, le bilan est positif également : 8549 euros de recette, 7138,42 euros de dépenses soit un excédent de 1410,58 euros. Une aide régionale devrait compléter cette somme pour la porter à 3000 euros environ.

Avant de laisser la parole aux bénévoles et personnes présentes, et tout en rappelant le poids de la canicule sur cette première manifestation, le président met en avant trois priorités afin de perfectionner l’organisation de la Fiest’abeilles :

  1. Faire de la simplification du système et du bien-être des bénévoles, un critère et un fil conducteur afin d’améliorer les aspects pratiques de l’événement (système de jetons, buvettes, organisation des équipes, installation, désinstallation, etc.) : « ce qui améliore le sort des bénévoles participe à l’amélioration de la fête. »
  2. Travailler la qualité et la singularité de l’événement en valorisant davantage les intervenants et conférenciers, en affirmant la place de l’abeille et en offrant une réelle visibilité à l’action d’Apis Sapiens (l’équipe organisatrice ayant été entièrement absorbée par les aspects pratiques de la Fiest’abeilles.)
  3. Prendre davantage de risques, notamment en organisant l’événement entièrement en extérieur, chose qui s’est avérée impossible pour l’édition 2015.

Audrey TROMMENSCHLAGER adhère à l’idée de produire les crêpes la veille.

Alexandre GARNIER explique qu’il y avait trop de monde à la buvette et que le jeu de quille a mal débuté : Catfish TOMEI rappelle le poids de la canicule sur les problèmes de l’événement. Alexandre GARNIER rappelle toutefois qu’aucun événement n’est jamais parfait mais que cette première constitue une belle base pour travailler les années suivantes.

Jean-Luc et Marie KAMIL reviennent sur différents points à améliorer :

-Mieux préparer l’installation (un peu laborieuse) ;

-Préparation des crêpes la veille : constituer une équipe et réunir davantage de matériel ;

-Faire appel à un professionnel pour l’électricité (le nom de Jean-Michel POPPE est évoqué) ;

-Mettre mieux en valeur les apiculteurs qui sont la colonne vertébrale de cette fête ;

-Installer le système de son en amont et mettre davantage de musique durant la journée ;

-Réaliser une frise à destination des enfants.

Nicolas TOURNOIS propose la mise en place de badges bénévoles/organisateurs afin d’améliorer leur visibilité.

Martine KESSLER insiste sur l’importance de valoriser l’aspect pédagogique de l’événement, ainsi que les conférences et les produits locaux. Dans la même logique, Cécile MANNEVY appelle à donner davantage de contenu sur les thèmes apicoles et botaniques afin de mettre en valeur les « richesses du coin ».

Le premier weekend de juillet semble faire consensus comme date annuelle d’organisation des futures Fiest’abeilles. Le président conclue ce point en annonçant que l’ensemble des points évoquées et propositions faites seront étudiées au fil des prochains mois et prochaines semaines afin que l’organisation de la Fiest’abeilles 2016 en bénéficie pleinement.

-Présentation des actions en cours et futures menées par l’association

Catfish TOMEI présente et détaille les actions futures et en cours de l’association :

-Le rucher pédagogique Apis Sapiens devrait voir le jour au printemps 2016, en collaboration avec les apiculteurs professionnels locaux, Nicolas GY (exposant à la Fiest’abeilles) et Cécile CHANAL-RAFFIER (apicultrice et enseignante professionnelle) ayant annoncé leur intérêt pour ce projet. Des formations devraient être proposées aux publics de scolaires, d’apiculteurs amateurs ou désirant le devenir et d’agriculteurs. Cécile a par ailleurs évoqué les possibilités de collaboration avec l’association La Montagne. Les collectivités locales sont quant à elles très intéressées par l’idée. La création d’un rucher local pourrait en effet s’intégrer à une stratégie de valorisation du patrimoine local (Charles Dadant/Vaux-sous-Aubigny, CCAVM) et le rucher pédagogique pourrait trouver ainsi des sources de diversification. 

-Apis Sapiens travaille également au quotidien avec l’association GARE, représentée ce jour par Cécile MANNEVY, qui effectue un travail sur le développement de partenariat entre acteurs locaux. Apis Sapiens a ainsi été appelée à participer à des projets aussi divers que la revitalisation de vergers locaux incluant des ruches, ou d’éco-pastoralisme. La collaboration devrait poursuivre en ce sens.

-La plateforme numérique Apis Sapiens devrait voir le jour rapidement : carte interactive pour les amis des abeilles, ateliers virtuels, photos, articles et présentation du projet… Le site sera plus qu’une page de présentation mais un outil d’action.

-La prochaine Fiest’abeilles ainsi que la participation à d’autres événements (locaux notamment) pourrait permettre de valoriser le projet associatif : Nicolas TOURNOIS, nouvel adhérent, souligne l’importance de cet enjeu.

-Présentation de la Charte éthique Apis Sapiens 

Catfish TOMEI présente la Charte éthique Apis Sapiens à l’assemblée. Après lecture des principes fondamentaux de la dite charte, cette dernière est adoptée à l’unanimité des membres actifs de l’association présents ou représentés. (14 voix pour, o contre, o abstention).

-Présentation des statuts de l’association

Catfish TOMEI présente le fonctionnement de l’association aux membres présents et notamment, le lien entre l’assemblée générale et le conseil d’administration. Tout en expliquant le statut spécifique des membres fondateurs (Catfish TOMEI, Bertrand GUENE et David COUSY) il annonce sa volonté de changer les dits statuts afin de mettre fin au statut de membre fondateur, nécessaire lors des premiers temps de la vie de l’association. Cette proposition reçoit l’assentiment général. L’assemblée générale vote les statuts à l’unanimité des membres actifs de l’association présents ou représentés. (14 voix pour, o contre, o abstention).

-Débats et échanges quant aux perspectives de l’association 

Les membres présents estiment avoir exprimé leurs principales opinions lors des divers points précédents.

-Elections des membres du CA 

Une liste de six personnes  se présente afin de participer au Conseil d’Administration de l’association : « Jacques RACHET ; Jean-Luc KAMIL ; Valentin LAURENT  ; Mégane DUVAL ; Julia DE TERNAY ; Alexandre GARNIER ». Le président propose, sauf opposition d’une personne ou plus, que le scrutin ait lieu à main levée : personne ne s’y oppose.  Valentin LAURENT, Mégane DUVAL et Julia DE TERNAY étant absents, ils ont transmis une profession de foi qui est transmise à l’assemblée. Une fois lu, l’assemblée procède au vote. La liste est élue à l’unanimité des membres actifs de l’association présents ou représentés. (14 voix pour, o contre, o abstention).

Le conseil d’administration est ainsi composé de 9 personnes : David COUSY, Bertrand GUENE, Catfish TOMEI, Jacques RACHET, Jean-Luc KAMIL, Valentin LAURENT, Mégane DUVAL, Julia DE TERNAY, Alexandre GARNIER.

L’ordre du jour étant épuisé, l’assemblée générale constitutive est levée par le président alors que le secrétaire de séance invite chacun à partager un moment convivial.

Signature du président                                                                                 Signature du secrétaire

Catfish TOMEI                                                                                                  Bertrand GUENE

Annexes

-Inscris sur la fiche de présence : Marie KAMIL ; Jean-Luc KAMIL ; Jacques RACHET ; Alexandre GARNIER ; Audrey TROMMENSCHLAGER ; Nicolas TOURNOIS ; Marine KESSLER ; Catfish TOMEI ; Cécile MANNEVY ; Cécile CHANAL-RAFFIER ; Thierry FOUET ; Bertrand GUENE. (Représentés via une profession de foi : Julia DE TERNAY ; Mégane DUVAL ; Valentin LAURENT).

-Nouvelles adhésions : Nicolas TOURNOIS ; Jacques RACHET ; Cécile MANNEVY ; Alexandre GARNIER ; Cécile CHANAL-RAFFIER.