Mercredi 25 mai au matin, la commission mixte paritaire (CMP) composée de 7 députés et 7 sénateurs a échoué à trouver un accord sur le projet de loi pour « la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages » (Le Monde).

arton7362

source

La discussion n’a duré qu’une heure et n’est pas allé plus loin que le premier article de la loi sur le principe de « non régression du droit de l’environnement ». Ce qui pourrait pourtant paraitre pour une évidence a été refusé par une partie des personnes présentes.

Pourtant ce projet de loi, annoncé en 2012, est très attendu par les associations environnementales.  C’est le premier texte de loi important sur ce sujet après la loi de 1976 sur la protection de la nature. Il est donc nécessaire pour correspondre plus exactement aux problématiques territoriales actuelles.

Mais les sénateurs ont fait subir de nombreux reculs à la loi. Par exemple, ils refusent de fixer une date butoir à l’interdiction complète des néonicotinoïdes, pesticides reconnus nocifs pour les pollinisateurs et la santé humaine. Ils sont même surnommés « insecticides tueurs d’abeilles ». Il faut tout de même savoir que selon des données statistiques obtenues par l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF), les tonnages des 5 principaux néonicotinoïdes vendu en France ont augmenté de 31% entre 2013 et 2014 (Le Monde). Le problème de la commercialisation de ces produits est donc réel et ces dernières intoxiquent un peu plus d’abeilles chaque jour.

Il y aura donc une troisième lecture du projet de loi devant l’Assemblée Nationale et le Sénat. Il était à l’origine prévu que ce texte soit adopté définitivement avant l’été, mais il se pourrait que ce soit pour l’automne prochain. Il faudra pratiquement un mandat pour réaliser cette loi sur la biodiversité.

Tout n’est pas encore joué. Les choses peuvent s’améliorer pour les abeilles et les hommes. Restons dynamiques afin de montrer que pour avoir une société saine, la nature doit l’être aussi. En espérant que les politiques s’en rendent compte également…