Après que le referendum du 26 juin 2016 ait donné 55,17% de « oui » au projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique vers Notre Dame des Landes, les opposants au projet ne comptent pas se laisser faire. Un week-end de mobilisation a d’ores et déjà été fixé les 8 et 9 octobre. Cette date de rassemblement correspond à la période où le premier Ministre, Manuel Valls, a choisi d’entamer les travaux (Le Monde).

zad

En effet, on aurait pu croire que le résultat du référendum allait étouffer le mouvement des opposants au projet mais au contraire. Les associations et les militants se disent redynamisées et le mouvement de solidarité est renforcé. Ce faisant, de nombreuses autres actions sont prévues par les zadistes, comme des manifestations ou des blocages routiers. Il ne faut pas oublier que la majorité des personnes vivant près de Notre Dame des Landes a voté contre le projet et compte bien faire entendre sa voie.

La colère des partisans du futur aéroport se fait de plus en plus sentir, voyant que l’Etat repousse de plus en plus la date de début des travaux : l’un d’eux annonce même que « d’ici début septembre, si l’Etat ne tient pas sa promesse d’évacuer la ZAD (Zone à défendre), [ils prendront] des initiatives de terrain pour vider les lieux, nous mobiliserons les habitants ».

Les prochains mois seront par ailleurs rythmés par des actions contre l’aéroport, à NDL mais aussi partout en France : nous le rappelons, cet aéroport pose des problèmes de pollution atomosphère, de destruction de la biodiversité qui touchent l’ensemble des citoyens bien au-delà de la Loire-Atlantique. Renseignez-vous, la ZAD, c’est partout, la ZAD c’est vous !